SYSTÈME FERROSCAN


CONSTRUIRE utilise la technologie du Ferroscan pour détecter et localiser rapidement les fers d’armatures, mesurer leur enrobage et évaluer leur diamètre dans le cadre d’une analyse de structure. CONSTRUIRE dispose de deux appareils complémentaires :

  • Le Scan radar : détection de ferraillage sur plusieurs couches au cm près, détection de trous d’air, d’imperfections dans la réalisation du béton, détection de conduits de plomberie sous dalle, derrière cloisons, etc.
  • Le Scan électromagnétique : détection de ferraillage, diamètre du ferraillage ainsi que position du ferraillage au mm près.

Principe du Ferroscan :

Un Ferroscan (ou pachomètre) est un détecteur d’armatures qui analyse l’emplacement des barres métalliques dans une épaisseur de béton pour obtenir des informations quant à l’état d’un ouvrage. Il peut mesurer plusieurs barres côtes à côtes et jusqu’à trois couches d’acier.

Plus précisément, un Ferroscan indique la position de l’armature, sa profondeur, son orientation et son diamètre. Il est employé le plus souvent dans le cadre du diagnostic et de la reconnaissance des ouvrages et pour vérifier la présence de chaînages dans les bâtiments.

En pratique, cet appareil fonctionne en le déplaçant sur la surface béton à analyser. Il envoie un champ magnétique répétitif et régulier dans le béton qui est ré-impulsé vers le Ferroscan lorsqu’il croise un élément métallique. Les fers d’armature ainsi détectés sont visualisables sur l’écran du Ferroscan qui fournit des vues en plan et des vues en coupe de leur disposition pour une analyse en temps réel directement sur site. Toutes les données peuvent également être enregistrées et transférées sur ordinateur pour l’établissement de la documentation et l’analyse structurelle.

Ses applications sont multiples et nous permettent de :        

  • Vérifier et analyser la 1ère couche de fers d’armature. Le Ferroscan peut mesurer jusqu’à trois couches d’acier, notamment dans le cadre d’un diagnostic ou d’une étude structure.
  • Vérifier la couverture béton (béton armé, béton précontraint, maçonneries armées ou composées d’inclusions métalliques) dans le cadre de travaux de restructuration et de réhabilitation
  • Détecter la présence de fuites dans le cadre d’un diagnostic de fuites
  • Réaliser une inspection lors de la réception d’ouvrage et de contrôle qualité

Le Ferroscan trouve son utilité sur de nombreux ouvrages et CONSTRUIRE est en mesure d’intervenir sur tout type de construction.

                                        

Avantages du Ferroscan :

  • La rapidité des résultats, visibles en temps réel sur l’écran de l’appareil.
  • La fiabilité des résultats. Le niveau de précision du Ferroscan est de +/- 3mm. Il est également capable de mesurer deux objets voisins ayant une distance minimale de 30mm. L’utilisation de cet appareil permet à CONSTRUIRE de réaliser des études structures plus précises grâce aux données récoltées
  • Le caractère non destructif de cette méthode de sondage, qui n’endommage ni le béton, ni les armatures métalliques tout en permettant une analyse en profondeur sur de grandes surfaces      

 

CONSTRUIRE utilise des outils et des techniques modernes pour optimiser la rentabilité et l’efficacité de vos projets !

Au-delà de l’utilisation du Ferroscan, les capacités techniques de CONSTRUIRE vous permettent de profiter des dernières innovations du marché de la construction :

  • Nous vous permettons de prévisualiser vos projets tels qu’ils seront construits grâce à la réalité augmentée, directement sur chantier grâce à un casque de chantier et nos logiciels spécialement conçus à cet effet.
  • Nous réalisons des simulations 4D de vos travaux, ce qui nous permet de fournir un planning avec des mises à jour en temps réel. Cela permet aussi d’identifier à l’avance les problèmes de planning et de montage. De plus cela améliore la qualité de construction et la sécurité de votre chantier. Nous sommes tous plus performant lorsque nous pouvons examiner, communiquer et coopérer dans un environnement visuel numérique interactif.