De la géothermie dans les Data Centers

Bureau d’étude technique

Construire est un bureau d’étude spécialisé en géothermie. Fort de son expérience dans ce domaine, notre BET a su mettre son expertise de la géothermie au service de projets plus complexes, pour lesquels la géothermie semble être une application parfaitement adaptée aux problématiques énergétiques propres à ces bâtiments : l’optimisation énergétique de Data Centers.

Vous souhaitez construire un data center éco-efficient ? Réduire la facture énergétique de votre data center ? Vous souhaitez rénover énergétiquement votre data center pour réduire son impact sur l’environnement ? Nous sommes là pour vous accompagner tout au long de votre projet, depuis l’étude géothermique préliminaire jusqu’à la réception de l’ouvrage et du contrat d’entretien, pour vous apporter la garantie du bon fonctionnement du système sur plus de 15 ans

 

Notre intérêt pour les data centers :     

Le secteur du numérique est en pleine croissance (avec une consommation énergétique annuelle moyenne de 8.5%*) et le domaine du big data explose. De nombreux data centers se construisent pour accompagner ces nouvelles pratiques, accentuant ainsi les besoins en énergie et les émissions de CO². À ce rythme, le secteur du numérique pourrait bien atteindre les 25%* de la consommation énergétique mondiale en 2025 (avec 5%* de la consommation énergétique mondiale consacrée aux data centers).

Pour lutter contre la crise climatique, il importe d’améliorer l’efficience énergétique des data centers et c’est ici que notre entreprise intervient !      

Pourquoi faire appel à nous ? 

Pour réduire l’importante consommation énergétique des data centers, nous proposons à nos clients l’installation d’un système de géothermie permettant de refroidir efficacement les équipements IT présents dans ces bâtiments.

Le système que nous préconisons est le géocooling, qui permet de procéder au refroidissement d’un data center de la manière la plus efficace possible en utilisant le sous-sol comme source de fraîcheur. Ce refroidissement liquide est rendu possible par l’utilisation d’une nappe phréatique, d’un plan d’eau existant ou de sondes géothermiques (selon la position géographique du data center et des conditions géologiques de terrain), sans utilisation d’une pompe à chaleur ! La seule installation d’une pompe de circulation pour sortir le froid du sous-sol permet d’obtenir des coefficients de performance COP de plus de 10, même en été !             

Utiliser la géothermie dans les data centers permet :

  • Une réduction de la facture énergétique (Nous pouvons réduire la consommation d’énergie électrique de vos datacenters de 30% grâce à la géothermie, soit une économie annuelle de 300k€HT par MW de puissance data)
  • Une limitation des atteintes à l’environnement et une réduction de l’utilisation d’énergies non renouvelables

 

Notre proposition :       

Notre expertise en matière de géothermie nous permet d’intervenir sur tous types de projets, quelle que soit la taille du data center ou son niveau de consommation énergétique. Nous vous accompagnons sur des projets de construction neuve de data center aussi bien que sur des projets de rénovation énergétique sur des bâtiments existants.

Construire peut réaliser :

  • L’étude géothermique préliminaire pour déterminer le meilleur système géothermique à utiliser, selon les caractéristiques du data center et de sa position géographique.
  • L’étude technique géothermique, qui définit précisément toutes les spécificités relatives à la réalisation des travaux de géothermie
  • La réalisation des travaux nécessaires à l’installation du système de géothermie pour un fonctionnement avec redondances multiples, et avec une sécurité maximale pour une consommation énergétique minimale.
  • Le contrat d’entretien. Après installation du système de géothermie, Construire s’engage à réaliser l’entretien du système sur plus de 15 ans pour vous garantir son bon fonctionnement.

 

*Source : ADEME, L’impact spatial et énergétique des data centers sur les territoires.   
Projet ENERNUM, rapport et synthèse – Fév 2019