Puits canadien

Bureau d’étude technique

Construire est un bureau d’étude spécialisé en géothermie. Fort de son expérience dans ce domaine, notre BET met aujourd’hui son expertise au service de projets ambitieux (construction de Data Centers refroidis par geocooling, optimisation énergétique d’usines de production industrielle…). Nous vous présentons une solution géothermique de surface encore méconnue en France bien que très efficace :

Le puits canadien

 

Le puits canadien (ou puits provençal, ou encore puits climatique) est une très ancienne technique de climatisation. Il exploite l’inertie thermique du sol pour chauffer ou refroidir l’air avant de le transférer vers la maison. Économique, écologique et pratique, découvrez ci-après son principe de fonctionnement et ses avantages.

 

Comment fonctionne le puits canadien ?

Le principe du puits canadien est de prélever de l’air par le biais d’une prise d’air extérieure et le faire circuler via des tuyaux qui vont venir réchauffer ou refroidir sa température avant de le transférer vers le bâtiment auquel il est relié. En hiver, le sol à cette profondeur est plus chaud que la température extérieure, l’air froid est donc préchauffé lors de son passage dans les conduits. Le phénomène inverse se produit en été.

L’entrée du conduit (prise d’air extérieure) est située au plus loin du bâtiment pour permettre un maximum de surface d’échange. La profondeur et la taille des tuyaux (environ 2 mètres et 30 mètres) varient selon la zone climatique, le type et les caractéristiques de sous-sol et la surface du bâtiment à chauffer/climatiser. C’est pourquoi nous réalisons pour nos clients une étude thermique en amont qui permet de bien mesurer l’intérêt de cet équipement et dimensionner au mieux le système.

Le plus souvent, le puits canadien est couplé à un système de ventilation simple flux ou double flux afin d’augmenter les performances du système. Dans ce cas, l’air aspiré par la VMC n’est pas prélevé directement depuis l’extérieur (via les bouches d’aération des fenêtres). En effet, l’air aspiré par la VMC a été préalablement chauffé ou refroidi lors de son passage dans les tuyaux, d’où les économies de chauffage !

En fonction du volume renouvelé et de la qualité d’isolation de l’habitation, c’est une partie ou la totalité du besoin de chauffage qui va être assuré par ces 2 systèmes couplés ensemble : puits canadien et centrale double-flux VMC.

 

Avantages du puits canadien :

  • Le puits climatique exploite une énergie gratuite, renouvelable qui permet de réduire les dépenses énergétiques d’un bâtiment. Ce dispositif géothermique n’est pas polluant et ne rejette aucun gaz à effet de serre dans la nature

  • Le système fonctionne en été comme en hiver !
  • Le puits diffuse une température constante, sans à-coups ni sensation de soufflage ou de courant d’air

  • Le système offre un air de meilleure qualité. Il assainit l’atmosphère dans le logement dans la mesure où l’air est constamment renouvelé, tout en étant 100 % nature
  • Le puits canadien peut être couplé à une pompe à chaleur. Cela permet de faire des économies d’énergie et de budget car l’air qui s’achemine le long du tuyau nécessite d’être moins chauffé en été (et moins refroidi en hiver) que s’il était prélevé directement depuis l’extérieur

  • Installer un puits canadien permet un rendement optimal : entre 20 et 60 % d’économies d’énergie en fonction du niveau d’isolation du bâtiment

 

 Vous êtes intéressé par ce système ?

Construire vous propose :

  • La réalisation d’une pré-étude de faisabilité complète qui permet de valider la faisabilité technique de l’installation du puits canadien et d’obtenir des éléments chiffrés plus précis (budget, temps de retour sur investissement, dimensionnement du système…)
  • La réalisation des travaux d’installation du système 

 

Si vous envisagez d’installer un puits canadien ou souhaitez simplement en savoir plus sur le fonctionnement et les avantages de cette solution, n’hésitez pas à nous contacter et nous nous ferons un plaisir d’échanger avec vous.